Les contrats courts : les salariés et leurs conditions d’emploi

David Desrivierre

217 000 salariés des secteurs privés et semi-publics sont en contrats courts en mars 2007 dans la région. La population concernée apparaît plus féminisée et surtout nettement plus jeune que celle relative au CDI à temps complet. Si deux tiers des salariés en contrats courts sont employés ou ouvriers non qualifiés, un cinquième sont des ouvriers qualifiés : les contrats courts ne peuvent être systématiquement associés à un manque de compétences. Enfin, dans certains cas, ces contrats courts constituent une étape transitoire dans la recherche d'un emploi pérenne : l'intérim et les CDD à temps complet apparaissent, à ce titre, être de meilleurs tremplins d'accès au CDI à temps plein.