Les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et de l’alimentation à l’horizon 2020 : des tensions à terme qui sont un défi pour les politiques d’accompagnement

Justin BISCHOFF, Insee Lorraine

En 2006, les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et de l’alimentation (HORECA) emploient 35 000 personnes en Lorraine, ce qui représente 4% des emplois sur le territoire régional. La Lorraine se situe ainsi au milieu du peloton des cinq régions du Grand Est, mais très loin derrière la Corse, la Guadeloupe et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Pourtant, l’activité des hôtels et restaurants pourrait se développer en Lorraine, où la montée du tourisme constitue une voie d’expansion qui reste à explorer. Le secteur devra toutefois attirer la main-d’œuvre et les compétences nécessaires, au moins pour compenser les départs en retraite. Pour faire face à cette expansion prévisible, il est confronté à l’enjeu de la lutte contre la précarisation de ses emplois. Actuellement, 57% des heures travaillées dans les hôtels et restaurants de Lorraine le sont par des titulaires de contrat à durée indéterminée et à temps plein ; cet indicateur varie de 72% en Ile-de-France à 44% en Corse. Le secteur devra également relever le défi de l’accompagnement et du maintien des effectifs de seniors en emploi, et donc mener une politique active d’amélioration des conditions de travail de ses salariés.

Economie Lorraine
No 235
Paru le : 27/09/2010