Les métiers de la culture en Basse-Normandie.

Pascal CAPITAINE, Édith NAVELLOU

La moitié des Bas-Normands exerçant un métier culturel possède un diplôme du supérieur, contre un sur dix pour l'ensemble des Bas-Normands. Il peut s'agir d'une qualification ciblée, comme pour les architectes ou les conservateurs de musée, ou de qualifications plus variées, comme pour les artistes. Entrés plus tard dans la vie active, ces actifs la quittent aussi plus tardivement. Cependant, pour certains métiers, la proportion particulièrement forte de professionnels ayant passé 50 ans souligne le problème de la relève. Cette part dépasse ainsi 30 % chez les architectes, les cadres de la documentation et de la conservation, ainsi que chez les personnes exerçant une profession littéraire comme les journalistes. Ces travaux doivent permettre aux pouvoirs publics de définir une politique de formation aux métiers culturels adaptée aux besoins futurs.

Cent pour Cent
No 234
Paru le : 07/12/2012