Un bilan carbone mitigé pour les déplacements en Alsace

Jean-Paul Strauss (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement d'Alsace) et Dominique Callewaert (Insee Alsace)

Avec un demi-million de tonnes de CO2 rejetées à l'occasion des déplacements domicile-travail et domicile-études, l'Alsace reste dans la moyenne nationale alors que 12 % des déplacements se font en transports en commun, réputés moins polluants. Les SCoT urbains construits autour de Strasbourg et Mulhouse offrent une palette élargie de modes de transports alternatifs à la voiture pour les déplacements courts, plus économes en émissions de CO2. Néanmoins, les très nombreux déplacements effectués en voiture limitent la diminution des émissions de CO2.