Concilier environnement et mobilité : un enjeu pour le territoire du SCoT de l'Angoumois

Alexandre Giraud et Mélanie Matzenauer

En 2013, un nouveau plan de déplacement urbain a été approuvé par la communauté d'agglomération d'Angoulême. En lien avec le Grenelle de l'Environnement, il vise à réduire l'impact des déplacements sur l'environnement, dans un contexte où l'usage de la voiture est prépondérant. Elle est utilisée dans 74 % des déplacements et est responsable de 93 % des émissions de CO2. Pour relever le défi d'une mobilité plus durable, GrandAngoulême est confrontée à une périurbanisation structurelle qui allonge les distances et favorise l'usage de la voiture. Cette problématique incite à réfléchir à des modes alternatifs et à des questions d'aménagement du territoire, pour limiter l'ampleur des déplacements.