Le Finistère : une économie qui préserve ses centres de décision en s'appuyant sur ses groupes (Octant Analyse n°37)

Michel Rouxel (insee) ; Nadine Le Hir (Adeupa)

Dans le Finistère, les emplois dépendent peu de centres de décision situés hors du département, et moins encore à l'étranger. Le département se classe ainsi parmi les vingt-cinq premiers pour son indépendance économique. Si le taux de dépendance tend en général à progresser, celui du Finistère s'est stabilisé et maintenu au-dessous de la moyenne au cours des dernières années. Cela tient aux nombreux groupes, solidement implantés dans le département, et dont le poids s'est même nettement renforcé dans la période récente. Leur influence en dehors du département est forte et s'est même accentuée, si bien que le Finistère est également bien placé pour son rayonnement externe. L'enracinement local de ses dirigeants d'entreprises, dont près des deux tiers sont natifs du département, contribue à préserver les centres de décision dans le département.

Octant Analyse
No 37
Paru le : 04/12/2012