L'économie régionale s'enlise

Bérangère Duplouy, Éric Rubiloni, Insee Provence-Alpes-Côte d’Azur

Si l'activité des économies émergentes a accéléré au 4e trimestre 2012 et dynamisé les échanges mondiaux, les économies avancées n'en ont pas profité : leur activité s'est repliée (- 0,2 %). Dans les pays de la zone euro, le recul a été encore plus marqué (- 0,6 %). En France, l'activité a également baissé au 4e trimestre 2012 (- 0,3 %). Les investissements (- 0,8 %) ainsi que les exportations (- 0,6 %) se sont repliés. Les dépenses de consommation des ménages ont été atones (- 0,1 %). La baisse de l'activité a pénalisé l'emploi salarié au niveau national comme en Paca (- 0,3 %). Le taux de chômage a nettement augmenté, pour atteindre 11,7 % de la population active de la région fin 2012. Parallèlement, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi a poursuivi une progression soutenue. Les créations d'entreprises ont diminué en Paca pour le 3e trimestre consécutif, tandis que les défaillances ont augmenté de 0,8 % sur un an. Conséquence du climat économique dégradé, les ventes de logements neufs ont de nouveau chuté au 4e trimestre 2012. En Paca, les ventes de maisons sont à leur niveau le plus bas depuis 1995. Seule éclaircie régionale : la fréquentation des hôtels s'est maintenue en Paca, grâce à l'afflux des clients étrangers.

Note trimestrielle de conjoncture
No 3
Paru le : 25/04/2013