Les territoires à forte vulnérabilité énergétique ont les croissances de population les plus marquées

Benjamin Méreau (Insee), Margaux Fondriest (CETE)

Avec l'augmentation du prix des énergies, la question de la vulnérabilité énergétique devient prégnante sur les territoires. Portant atteinte à la cohésion sociale, elle constitue un enjeu pour les pouvoirs publics. En région Centre, six types de territoires se distinguent selon la sensibilité des habitants à l'évolution du prix de l'énergie. Dans les pôles urbains, la précarité énergétique touche des ménages très modestes, les classes moyennes étant plus épargnées. La première couronne de ces pôles comprend la population la moins vulnérable mais le prix élevé du foncier en exclut une partie des ménages. Dans l'espace rural, la deuxième couronne des pôles urbains, les franges franciliennes et les communes les plus isolées sont les territoires les plus vulnérables et aussi ceux qui gagnent le plus de population. Les habitants des petits pôles ruraux sont moins exposés en raison de plus faibles dépenses énergétiques.

Insee Centre Info
No 185
Paru le : 01/02/2013