Les auto-entrepreneurs : entre opportunités et nécessités

Claude Mallemanche

Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d'immatriculation d'auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu'ils n'auraient pas franchi le cap sans l'existence de ce nouveau régime. Au moment de la création, un auto-entrepreneur sur deux était chômeur ou sans activité professionnelle. Assurer son propre emploi constitue la première des motivations. Le commerce, la construction, les services aux particuliers et les services aux entreprises regroupent l'essentiel des créations. L'accompagnement et les moyens financiers mis en œuvre pour la réalisation des projets s'avèrent particulièrement limités.