4e trimestre 2012 : léger répit en Bretagne

Auteurs : Carole Rieu, Marie-Paule Le Bris

La Bretagne bénéficie d'un répit tout relatif au 4e trimestre : stabilisation de l'emploi grâce à la reprise de l'emploi intérimaire, moindre progression du nombre de demandeurs d'emploi. Les créations et défaillances d'entreprises mais aussi le nombre de permis de construire sont mieux orientés qu'en moyenne nationale. Cependant, d'autres indicateurs restent sur une tendance baissière, notamment la mise en chantier de logements neufs et la fréquentation hôtelière. Surtout, ce relatif répit pour la Bretagne fait suite à des trimestres difficiles et ne suffit pas à remettre en cause le constat d'une année 2012 globalement plus dégradée en Bretagne qu'en moyenne nationale. Enfin, les perspectives d'activité restent moroses pour les prochains mois, et l'essentiel des effets des plans de restructuration en cours dans les secteurs automobile et agroalimentaire est encore attendu.

Note trimestrielle de conjoncture
No 02
Paru le : 17/04/2013