Les Franciliennes, plus diplômées que les Franciliens, ont pourtant autant de difficultés face à l'écrit

Yann Caenen (Service des Etudes et de la Diffusion)

En Ile-de-France, 551 000 femmes de 16 à 65 ans sont en difficulté importante face à l'écrit en langue française, soit 14 % des Franciliennes. Elles sont pourtant plus diplômées, en moyenne, que les hommes. Les Franciliennes en difficulté sont principalement issues de l'immigration et n'ont pas été scolarisées en France. Dans leur quotidien, ces femmes en difficulté se heurtent à des problèmes pour lire une facture, faire leurs courses ou rédiger une lettre.

INSEE Ile-de-France faits et chiffres
No 304
Paru le : 05/03/2013