Les grandes communes de Basse-Normandie face au repli de leur population

Anne-Claire FRETAY

Au 1er janvier 2010, les communes de 10 000 habitants et plus de Basse-Normandie perdent des habitants (- 0,6 % par an) contrairement à la moyenne des grandes villes métropolitaines. La diminution de la taille des ménages, l'absence de grandes métropoles, un vieillissement plus accentué mais aussi un manque d'attractivité contribuent, entre autre, à la décroissance de la plupart des grandes communes de la région.

E pour Cent
No 62
Paru le : 13/02/2013