Entre récession et stagnation

Arnaud Degorre, Insee Nord-Pas-de-Calais

Pris dans un mouvement récessif européen et une contraction d'activité au 4ème trimestre 2012 en France, le Nord-Pas-de-Calais a fait face à une dégradation rapide du contexte économique. Les premiers mois de l'année 2013 présentent des perspectives mitigées, qui augurent globalement d'une croissance très faible. Le tissu productif régional s'ajuste à ces perspectives, avec une production revue à la baisse. L'activité dans la construction, toujours en recul, n'apporte pas de levier pour engager un rebond. De fait, l'ensemble des secteurs d'activité présentent des pertes d'emploi, y compris dans les services. La dégradation du marché du travail a été prononcée en fin d'année 2012 : le taux de chômage atteint 14 % au 4ème trimestre, l'écart se creusant avec la moyenne nationale estimée à 10,2 %

Note trimestrielle de conjoncture
No 42
Paru le : 15/04/2013