Innovation : la Bretagne tire son épingle du jeu (Octant Analyse n° 33)

Frédéric Pellet

En Bretagne, les entreprises de 10 à 249 salariés recourent davantage à l'innovation, notamment dans les services technologiques et dans l'agroalimentaire. Ce résultat s'explique principalement par une dynamique propre, la structure de l'économie régionale n'étant que très légèrement plus porteuse qu'ailleurs. Ce recours plus fréquent à l'innovation est particulièrement net pour les innovations d'ordre technologique, beaucoup moins pour les innovations organisationnelles ou de marketing. Les PME les plus innovantes sont les entreprises exportatrices, dotées d'importantes capacités d'investissement, employant au moins cinquante salariés et appartenant à un groupe ou réseau d'enseignes. Le recours à l'innovation permet aux entreprises d'accroître leur marché et d'élargir leur gamme de produits. Le coût important de l'innovation peut cependant constituer un frein. Un tiers des innovations est ainsi réalisé en coopération avec des partenaires de marché.

Octant Analyse
No 33
Paru le : 24/10/2012