Déplacements domicile-travail dans la Meuse : peu de concurrence à la voiture

Pierre-Yves Berrard

Huit travailleurs meusiens sur dix se rendent sur leur lieu de travail en voiture. Comme dans le reste de la France, cette proportion tend à s'accroître depuis 10 ans. De fait, le nombre de voitures par ménage augmente, non sans effet sur les rejets de gaz à effet de serre. Dans un territoire rural dont le réseau de transport manque de densité, l'usage des transports en commun arrive en dernière position (environ 2% des déplacements). Les habitants des agglomérations principales de

Economie Lorraine
No 301
Paru le : 15/01/2013