Saison touristique 2012 : en Bretagne, le décrochage s'amplifie (Octant Analyse n°40)

Jean-François Hervé

En 2012, la fréquentation des hôtels et des campings bretons pour les mois de mai à septembre ralentit fortement (- 5,6 %) par rapport à 2011, amplifiant les tendances observées depuis 2005. La haute saison est particulièrement marquée par la diminution de l'activité en lien avec la météo maussade de cet été. La persistance de la crise modifie les comportements touristiques. La clientèle étrangère poursuit son repli. Seul le haut de gamme tire son épingle du jeu.

Octant Analyse
No 40
Paru le : 20/12/2012