L'industrie rhônalpine, entre désindustrialisation et mutations industrielles

Antonio Sedeno, Alain Dupré, Insee Rhône-Alpes

Dans un contexte général de réduction d'emplois, de profondes transformations organisationnelles et techniques, de réallocation des activités à l'échelle internationale, l'industrie rhônalpine résiste. Elle compte 418 000 emplois et conserve une place déterminante dans l'économie régionale par son rôle moteur sur une partie des services et du commerce. Son offre d'emplois qualifiés s'est développée. Aux côtés des branches traditionnelles de la région comme la métallurgie, de nouvelles spécialisations sont apparues, notamment la pharmacie et l'électronique. Ces spécificités et leurs ancrages territoriaux trouvent leurs origines dans l'histoire économique de Rhône-Alpes.

La Lettre Analyses
No 184
Paru le : 19/12/2012