En Poitou-Charentes, de 3 600 emplois verts à 102 000 emplois verdissants

Grégory DURIER,

En lien avec les préoccupations de développement durable, les pouvoirs publics souhaitent accompagner le développement d'une économie verte. L'économie verte peut s'appréhender concrètement à travers les emplois et les métiers exercés par les actifs occupés. En Poitou-Charentes, on dénombre 3 600 actifs occupés exerçant un métier vert et 102 000 occupant un métier verdissant, soit 15 % de l'ensemble des emplois. Les premiers constituent un petit noyau dur de métiers situés au cœur de l'économie verte. Ces métiers spécifiques d'ouvriers, de techniciens ou ingénieurs dont la finalité est de mesurer, prévenir, maîtriser, corriger les impacts négatifs et les dommages sur l'environnement sont concentrés dans quelques secteurs (traitement des déchets, distribution d'eau, etc.). Les seconds sont davantage répartis dans le tissu économique régional. La notion de métier verdissant renvoie au fait que ces métiers, si ils existent déjà, doivent évoluer pour prendre en compte effectivement les impacts sur l'environnement dans leur pratique. Près de 40 % des métiers verdissants identifiés en Poitou-Charentes appartiennent au domaine du BTP, 20 % à celui du transport-logistique et presque autant à l'entretien-réparation.

Décimal
No 324
Paru le : 31/01/2013