50 ans de fécondité : Paca a rattrapé son retard

Claire Joutard, Insee Provence-Alpes-Côte d'Azur

Au début des années 60, Provence-Alpes-Côte d'Azur était une des régions les moins fécondes de France. Avec 2,52 enfants en moyenne par femme en 1962, l'indicateur conjoncturel de fécondité ne plaçait la région qu'au 20e rang devant le Limousin (2,43) et l'Île-de-France (2,38), la moyenne nationale s'établissant à 2,83. Paca était en effet éloignée du croissant fertile, qui du Poitou à la Lorraine en contournant par le nord le Bassin parisien, a caractérisé pendant plusieurs décennies les zones de forte fécondité.