Participation modérée en Alsace

Corinne Challand (Insee-Alsace)

À tous les scrutins de 2012, les électeurs alsaciens s'abstiennent plus souvent que ceux des autres régions métropolitaines. L'électeur le plus assidu se recrute parmi les hommes, actifs et diplômés. Par ailleurs, en matière de civisme, la campagne l'emporte sur la ville. Enfin, comme au plan national, l'élection présidentielle mobilise plus d'électeurs que les législatives.