Les femmes et l'emploi en Basse-Normandie. La gamme des métiers s'élargit, les salaires restent en retrait

Isabelle BIGOT

Les Bas-Normandes sont de plus en plus présentes sur le marché du travail et accèdent à des fonctions à plus forte responsabilité. Elles investissent progressivement certaines professions jusque-là réservées aux hommes, outrepassant les stéréotypes liés au genre. Toutefois le marché du travail reste encore très segmenté. Ainsi la mixité est loin d'être atteinte dans bon nombre de secteurs d'activités économiques et de professions. L'articulation entre vie professionnelle et vie familiale repose principalement sur le recours au temps partiel qui reste très majoritairement féminin. L'amélioration du capital éducatif des femmes ne s'accompagne pas d'une plus grande équité en terme de rémunérations. A emploi comparable, les inégalités de salaire perdurent au sein du secteur privé : les femmes perçoivent un salaire horaire inférieur de 8 % à celui des hommes.

Cent pour Cent
No 239
Paru le : 01/03/2013