Une offre de soins de premier recours à moins de 10 minutes pour 97 % des Bretons (Octant Analyse n°45)

Christelle Diodat, ARS - Frédéric Pellet, Insee

La quasi-totalité des Bretons réside à moins de dix minutes de voiture de toute offre de soins de premiers recours, ce qui place la région parmi celles où le temps d'accès de la population est le plus faible. Ce résultat s'observe pour toutes les spécialités : médecins-généralistes, chirurgiens-dentistes, pharmaciens, infirmiers et masseurs-kinésithérapeutes. De plus, aucun habitant ne se trouve à plus de quinze minutes d'un médecin généraliste. Dans les faits, les patients ne consultent pas toujours le professionnel de santé le plus proche, notamment lorsqu'ils résident dans une commune dépourvue de praticiens. Toutefois, ces pratiques n'augmentent que modérément les temps d'accès réels, dans une région où le maillage territorial des villes moyennes assure la présence de praticiens au plus près de la population.

Publications grand public
Octant Analyse – No 45
Paru le : 21/02/2013