Discriminations sur le marché du travail : la Lorraine bonne élève, mais peut mieux faire

Damien Richet

Sur le marché du travail, les jeunes, les séniors, les femmes, les immigrés et les handicapés encourent le risque de discrimination. Des dispositifs publics existent pour lutter contre ces phénomènes, mais des différences perdurent. Un jeune actif sur cinq est au chômage. Les femmes cumulent moindre activité et conditions d'emploi moins favorables, et leurs salaires sont 10% inférieurs à ceux des hommes. Quant aux 184 000 immigrés vivant en Lorraine, leurs diplômes les protègent moins du chômage, l'accès aux emplois qualifiés leur est plus difficile. Tous ces motifs de discrimination se retrouvent dans les quartiers ciblés par la politique de la ville. Il faut toutefois souligner que l'obligation d'emploi de 6% de travailleurs handicapés dans les établissements de plus de 20 salariés est aux deux tiers remplie en Lorraine, 4 points de plus qu'au niveau national.

Economie Lorraine
No 297
Paru le : 06/12/2012