Produit intérieur brut à Mayotte en 2009 - Une croissance dynamique

V. Graciet

Le produit intérieur brut mahorais a fortement augmenté ces dernières années. Cette croissance est portée essentiellement par la consommation, dont les dépenses se répartissent équitablement entre les ménages et les administrations. La valeur ajoutée des administrations publiques représente à elle seule plus de la moitié du PIB de Mayotte. Celle des sociétés continue d'augmenter, mais sa contribution à la valeur ajoutée totale diminue. Le solde du commerce extérieur reste très largement déficitaire, malgré la bonne tenue des services touristiques. Mayotte bénéficie d'un des PIB par habitant les plus élevés de la zone Océan indien, mais au regard des standards internationaux, son retard reste important.