Revenus des frontaliers lorrains du Luxembourg : des atouts tirés de la métropole luxembourgeoise

Jean-Philippe THANRY

En 2009, le revenu fiscal moyen en Lorraine est de 19 913 euros. Si on prend en compte tous les revenus des 72 900 frontaliers du Luxembourg, ce revenu est réévalué de plus de 3%. Dans le canton de Fontoy, le revenu moyen est réévalué de 22%. Il est corrigé de plus de 10% dans les cantons de Cattenom, de Villerupt, d'Algrange, d'Audun-le-Roman, de Longwy, d'Herserange, de Florange, de Sierck-les-Bains, et de 8% à Thionville. Le revenu moyen de ses habitants place alors le canton de Cattenom parmi les 5% les plus élevés de France et celui de Thionville parmi les 10%. Cependant, dans le secteur de Longwy particulièrement, travail frontalier et réelle pauvreté coexistent. Les ménages composés de frontaliers sont plus souvent propriétaires que les ménages travaillant seulement en Lorraine. Ils sont moins souvent locataires dans le parc social.

Economie Lorraine
No 280
Paru le : 09/03/2012