L'industrie alsacienne participe à la réduction des émissions de CO2

Béatrice Neiter (Insee-Alsace)

La Commission européenne a mis en place des plans nationaux d'affectation des quotas (PNAQ) appliqués à des établissements du secteur de l'énergie et de l'industrie. Dans la première phase du plan, l'Alsace, région de tradition industrielle forte, est concernée pour 48 établissements. Ceux-ci ont émis moins de dioxyde de carbone que ce qui leur a été alloué. Près d'un tiers de ces émissions provient de la combustion chimie. En matière de protection de l'environnement, les industries alsaciennes ont investi en 2007 un euro pour 1 000 euros de PIB régional.