Les territoires de la Vendée face aux enjeux d'une forte attractivité démographique

Magali JULÉ (Insee) Sébastien MARTIN (Vendée Expansion)

Si les tendances démographiques récentes se maintenaient, la Vendée pourrait compter près de 240 000 habitants supplémentaires en 2040. Les migrations de populations nouvelles porteraient à elles seules cette vitalité remarquable. De 7 000 à 8 000 néo-vendéens pourraient ainsi rejoindre le département chaque année, attirés notamment par le cadre de vie du littoral et les atouts économiques de La Roche-sur-Yon, de Montaigu et des Herbiers. L'importance particulière de l'afflux de population projeté dans les territoires de Vendée questionnera immanquablement les acteurs publics. Le vieillissement très rapide de la population du littoral, les impacts sur l'aménagement du territoire et l'offre de logement représentent quelques-uns des principaux enjeux qui alimenteront les réflexions sur les politiques publiques à mettre en œuvre dans les prochaines décennies. Enfin, dans les territoires vendéens les plus attractifs, la nécessité de maintenir durablement les performances du tissu économique et la création d'emploi sera un enjeu supplémentaire qui conditionnera la poursuite de leur vitalité démographique.