Un actif sur douze travaille en Allemagne ou en Suisse

Serge Auvray, Sylvie Sezeur (Insee-Alsace)

La part de l'emploi frontalier situe l'Alsace au second rang des régions. Tout au nord et tout au sud de l'Alsace, les travailleurs frontaliers sont nombreux et leur présence s'est même renforcée vers la Suisse. Si les emplois ouvriers dans l'industrie restent prépondérants, les fonctions d'encadrement augmentent dans l'ensemble des secteurs. Sous l'effet d'un moindre renouvellement par de jeunes actifs, la population des frontaliers, plutôt masculine, est aujourd'hui plus âgée.