Les nouvelles aires urbaines - L'influence des villes bretonnes se renforce (Octant Analyse n° 23)

Michel Rouxel

En Bretagne, les flux domicile-travail engendrés par les 56 pôles urbains de la région témoignent d'une emprise croissante des villes sur les territoires. Alors que la région est moins urbanisée, l'influence des villes y est plus forte qu'ailleurs. Dans l'ensemble, la progression de la population sous influence urbaine tient désormais autant à la densification des territoires déjà sous l'emprise des villes, qu'à l'extension géographique de leur aire d'influence. Ce constat masque toutefois de fortes disparités au sein de la région, liées aux dynamiques propres des villes mais aussi à la proximité du littoral ou d'autres pôles urbains qui limitent les capacités d'extension. A l'avenir, l'extension des aires d'influence des villes pourrait également être contrainte par l'évolution des comportements de localisation des ménages, dans un contexte de hausse des coûts et des temps de transport quotidiens.

Octant Analyse
No 23
Paru le : 18/10/2011