Lorraine : une analyse multidimensionnelle du bien-être

Justin BISCHOFF

Le revenu n'est pas le seul déterminant du bien-être de la population ; d'autres facteurs interviennent, comme l'insertion sur le marché du travail, la qualité du logement, la présence ou l'éloignement des équipements urbains, etc., facteurs qui influent sur la qualité de vie. La prise en compte de ces différents facteurs dans la mesure du bien-être de la population nécessite l'évaluation de leur apport respectif à ce bien-être. L'approche par les capabilités s'inscrit dans ce courant de pensée ; elle fait dépendre le bien-être des individus de leurs possibilités d'utiliser leurs caractéristiques personnelles (leur être et leur avoir, dont les ressources monétaires font partie) dans le milieu socioculturel où ils vivent, dans le but d'atteindre au bien-être. La mise en œuvre spatialisée de cette approche rend compte de l'influence de la localisation résidentielle sur le bien-être des individus. Ainsi, le bien-être capabiliste mesuré à l'échelle de chaque commune de la Lorraine permet-il de mettre au jour l'existence de zones ségrégées et de mettre en évidence l'effet d'agglomération de Nancy, ainsi que celui de Metz.

Economie Lorraine
No 282
Paru le : 16/03/2012