Naître en Bretagne, être en Bretagne : un lien renforcé par les retours à la région natale (Octant Analyse n°28)

Laurent Auzet

Plus de la moitié des 680 000 personnes nées en Bretagne et vivant dans une autre région française résident en Île de France ou dans les Pays de la Loire. Si les départs sont nombreux vers l'âge de 20 ans, les retours prennent ensuite rapidement l'ascendant, la Bretagne étant la région natale que l'on rejoint le plus une fois l'avoir quittée. Attractive, la Bretagne accueille 816 000 personnes nées ailleurs, notamment dans les régions voisines et en Île de France. Les personnes s'installant ou revenant en Bretagne sont généralement plus qualifiées.

Octant Analyse
No 28
Paru le : 17/01/2012