Jeunes dans le Rhône : des conditions de vie inégales selon les territoires

Elise Bernert

Une situation familiale difficile, au niveau monétaire notamment, constitue le premier obstacle à l'insertion des jeunes. De même, l'éloignement vis-à-vis des pôles d'emploi et des centres universitaires les plus attractifs peut expliquer les difficultés éprouvées par les jeunes pour s'intégrer. Six types de territoires, présentant une cohérence géographique autour de l'agglomération lyonnaise, caractérisent les conditions de vie et de vulnérabilité des jeunes. Les fragilités sociales sont bien plus concentrées dans certains territoires, notamment en banlieue est et dans certains bourgs ruraux du nord du département. Afin de lutter contre les situations d'exclusion, c'est dans ces territoires que doivent se déployer en priorité l'action sociale et l'intervention publique.

La Lettre Analyses
No 158
Paru le : 09/12/2011