Grâce à son potentiel et à son savoir faire, la Franche-Comté a le plus fort taux de survie des entreprises du secteur industriel

Florence BRULEY

Trois ans après leur création, les deux tiers des entreprises franc-comtoises, créées au cours du premier semestre 2006, sont encore actives. La Franche-Comté se place ainsi au neuvième rang des régions françaises. Si la survie d'une entreprise dépend de nombreux facteurs, le montant du capital investi à la création demeure l'atout majeur. Plus celui-ci est important, plus les chances de survie de l'entreprise sont élevées. Dans l'industrie, les entreprises créées en Franche-Comté sont les plus pérennes des régions métropolitaines. D'autres éléments peuvent favoriser la survie d'une entreprise, tels le diplôme du créateur ou son expérience dans l'activité. En septembre 2009, la Franche-Comté comptabilise 2 400 emplois générés par ces jeunes entreprises.

l'Essentiel INSEE Franche-Comté
No 135
Paru le : 29/11/2011