En Seine-Saint-Denis, un parc de logements diversifié pour des ménages souvent modestes

Pierre-Emile Bidoux, Insee Ile-de-France - François Hamet, Département de la Seine-Saint-Denis

Le parc de logements de Seine-Saint-Denis est diversifié. Un logement sur quatre est une maison individuelle et un sur trois relève du parc social. Ce dernier est le plus développé d'Ile-de-France même s'il ne parvient pas à accueillir l'ensemble des ménages modestes. Ils se tournent alors vers le parc locatif privé, voire vers des logements en sous-location. Les ménages séquano-dyonisiens se plaignent plus souvent de mauvaises conditions de logement que ceux des départements voisins. Malgré des prix au m² relativement faibles, c'est en Seine-Saint-Denis que les dépenses de logement pèsent le plus pour les ménages, après Paris.

INSEE Ile-de-France à la page
No 373
Paru le : 14/10/2011