Projections de ménages et besoins en logements : 5 000 logements par an pour les nouveaux ménages bas-normands d'ici à 2017

Pascal CAPITAINE - Insee ; Dominique TACON - Insee ; Jean-Pierre BELVEZET - Dreal

En 2017, la Basse-Normandie devrait compter près de 680 000 ménages, soit 51 000 ménages de plus que dix ans plus tôt. La quasi totalité de ce surcroît de ménages sera composée de personnes seules, le plus souvent âgées. La région devrait perdre dans le même temps 26 000 familles d'actifs, mais gagner presque autant de couples de plus de 60 ans. Ce vieillissement de la population et l'accroissement du nombre de personnes seules toucheront toutes les zones de la région. Il devrait se traduire en dynamisme démographique sur les bassins côtiers du Calvados et de l'Ouest de la Manche. Ce sera beaucoup moins le cas dans le sud de la région, notamment dans tout le département de l'Orne. Au total, il faudrait construire 7 350 logements neufs chaque année dont 5 050 liés à la seule croissance du nombre de ménages.

Cent pour Cent
No 227
Paru le : 01/03/2012