Sport licencié en Lorraine : une pratique égale à la moyenne nationale, et un taux d’équipement supérieur

Insee Lorraine

En Lorraine, 16 000 équipements permettent à 581 000 licenciés de s’adonner à des activités sportives. Les sports collectifs arrivent largement en tête des pratiques, devant les sports de raquettes. Ils sont suivis du judo et de l’équitation. Le tennis de table, implanté de longue date, et le tir, lié à une présence militaire, apparaissent comme deux spécificités lorraines. Deux licenciés sur trois sont des hommes. Seules la natation et la gymnastique, ainsi que l’équitation chez les jeunes filles et la randonnée pédestre et la gymnastique volontaire chez les aînées, sont l’apanage des femmes. Les terrains de football et de pétanque sont avec les plateaux EPS et les courts de tennis, les équipements les plus fréquents. Le nombre d’habitants, des atouts naturels, une activité touristique ou thermale sont les facteurs déterminants de la présence d’équipements dans une commune. L’intercommunalité et ses effets bénéfiques en termes de mutualisation se limitent aux bassins de natation et à quelques salles multisports. Au final, avec un taux d’équipement supérieur à celui observé en France, la Lorraine se classe au 10ème rang national en termes de pratique sportive licenciée. Mais les grandes enceintes capables d’accueillir des spectateurs sont rares, notamment en intérieur. En septembre 2010, les treize Pôles Espoirs et les six Pôles France, filières d’accès privilégiées au Sport de Haut Niveau, ainsi que les quatre centres de formation de clubs professionnels, se rejoignent au sein du «Parcours de l’Excellence Sportive» dans le cadre de la refonte nationale du Sport de Haut Niveau.

Economie Lorraine
No 229-30
Paru le : 24/08/2010