Employés de commerce : peu de débouchés vers d’autres métiers

Nathalie Garçon (Insee), Fabien Dulcire, Jeanne Jimenez (Prisme), Blandine Frouté-Toulemonde (DRTEFP)

Jeune et féminisé, le métier d’employé de commerce est caractérisé par des salaires faibles, de nombreux temps partiels et contrats précaires. L’entrée dans cette profession correspond souvent à un premier emploi ou à une sortie de chômage. Toutefois, l’examen des mobilités montre que les personnes en poste changent relativement rarement de métier. Mieux rémunérés, les hommes bénéficient aussi de davantage de perspectives ultérieures. Mais les départs vers d’autres professions n’impliquent pas forcément de hausses de salaires.