Les migrations résidentielles entre 2001 et 2006. Un fort déficit pour les jeunes de 18 à 24 ans.

Damien RICHET

Même si les Picards changent de domicile un peu moins que les Français, 145 500 personnes ont quitté la région entre 2001 et 2006. 126 200 personnes ont fait le chemin inverse, ainsi, au jeu des migrations, la Picardie a perdu 3 900 habitants par an en moyenne. Les échanges de la région avec la province sont tous déficitaires, mais ils sont excédentaires avec l’Île-de-France qui représente la moitié des arrivants en Picardie. Les migrations font baisser la part des jeunes de 18 à 24 ans qui partent souvent faire leurs études hors de la région.

Insee Picardie Analyses
No 38
Paru le : 21/07/2009