L'impact socio-économique du Port de Nantes Saint-Nazaire

Christelle BELKACEM, Jacqueline HAMARD, Serge JOSEPH (insee) - Corinne BAGOULLA, Hallie THOMPSON (Université de Nantes)

Le Port Autonome de Nantes Saint-Nazaire, l'Insee et l'Université de Nantes ont souhaité s'associer pour mieux mesurer la place stratégique qu'occupe l'infrastructure portuaire dans le tissu économique ligérien. Depuis le début des années 1990, le port et l'université se sont à plusieurs reprises penchés sur cette question. Quoique s'inscrivant naturellement dans la lignée des travaux précédents, cette étude, fruit d'un diagnostic partenarial partagé, innove et renouvelle l'analyse. Ainsi, le poids économique et territorial du port est pris en compte dans sa globalité et décomposé en trois segments : direct, indirect et induit, il intègre également les sous-traitants et fournisseurs des établissements portuaires. Au-delà de l'aspect économique immédiat, 16 000 emplois dépendent aujourd'hui directement ou indirectement des infrastructures portuaires. L'impact territorial du port s'étend bien au-delà des frontières du département surtout si l'on prend en compte la sous-traitance. Il est même structurant pour les communes les plus proches à Saint-Nazaire et dans l'estuaire. Pour être complète, cette étude est enrichie par une réflexion sur l'impact environnemental du port, qui illustre l'enjeu d'ancrer à long terme l'infrastructure dans un milieu naturel sensible. S'appuyant sur des travaux internationaux, une première revue des indicateurs qui pourraient constituer une base pour la définition d'un tableau de suivi a été menée par l'Université de Nantes et le port.

Dossier
No 31 - Dossier
Paru le : 01/12/2008