1996 - 2006 : forte hausse des dépenses de logement à Paris et en petite couronne

Pierre-Emile BIDOUX, Insee Ile-de-France - Stéphanie JANKEL, Atelier Parisien d’URbanisme (Apur)

En 2006, les ménages dépensent des sommes beaucoup plus importantes pour se loger qu’en 1996. Ils sont plus nombreux à accéder à la propriété, malgré une hausse de 80 % du prix moyen des logements récemment acquis. Cette hausse des prix provient de l’augmentation de la taille des logements et de celle des prix au m2. Toutefois, ces derniers ont progressé moins fortement dans le centre de l’agglomération parisienne que dans l’ensemble de l’Ile-de-France. Les ménages s’endettent plus fréquemment pour acheter leur résidence principale et sur une durée plus longue. La location d’un logement coûte, quant à elle, 20 % plus cher qu’en 1996.

INSEE Ile-de-France à la page
No 312
Paru le : 01/01/2009