Les revenus des ménages nord lorrain : "boostés" par les salaires frontaliers

Gérard MOREAU

En Lorraine en 2006, 925 000 ménages fiscaux ont déclaré un revenu total de 27,6 milliards d’euros. Parmi eux, 37 500 ménages ont déclaré aux services fiscaux français environ un milliard d’euros de l’étranger en tant que revenus exonérés. Ces revenus déclarés et exonérés, essentiellement issus d’une activité professionnelle exercée au Luxembourg, représentent la moitié des revenus d’activité effectivement perçus dans ce pays par les frontaliers lorrains. À partir d’une évaluation basée sur les fichiers de la sécurité sociale du Luxembourg (IGSS), les frontaliers lorrains au Luxembourg reçoivent environ deux milliards d’euros de salaires nets au cours de la même année. Les fichiers fiscaux fournissent donc une image biaisée des revenus d’activité des ménages dans le nord lorrain où le travail frontalier est géographiquement concentré. Pourtant, fournir une description réaliste de la richesse des habitants dans les territoires est riche d’enjeux. Dès lors, un exercice de redressement des statistiques fiscales s’impose. Il en ressort que le renforcement du nord lorrain observé à travers les phénomènes de polarisation de l’emploi et des flux domicile-travail est confirmé par l’analyse des revenus d’activité des ménages.

Economie Lorraine
No 154
Paru le : 01/01/2009