Projections de ménages en Champagne-Ardenne à l’horizon 2030 : davantage de ménages mais plus petits et plus âgés

Josiane Hulin , Cyril Pluym

Malgré la baisse de la population, le nombre de ménages champardennais augmenterait de 8,5% entre 2005 et 2030. Cette augmentation résulte du vieillissement de la population et de la tendance à la décohabitation. Elle irait de pair avec une diminution de la taille moyenne des ménages qui passerait de 2,29 personnes en 2005 à 2,00 personnes à l’horizon 2030. La proportion de couples, avec ou sans enfant, diminuerait au profit de celle des personnes seules. Avec le vieillissement de la population et les migrations déficitaires des personnes de moins de 65 ans, seul le nombre de ménages « âgés » de 65 ans augmenterait. Dans les départements de la région, le nombre de ménages progresserait entre 1,6% en Haute-Marne et 7,4% dans l’Aube d’ici 2015.

Insee flash
No 96
Paru le : 01/12/2008