Recensement de la population de 2006 : la majorité des communes gagnent des habitants mais beaucoup des plus grandes en perdent

Monique Saliou

Au 1er janvier 2006, 1 338 850 habitants résident en Champagne-Ardenne. La population champardennaise diminue entre 1999 et 2006, mais plus lentement qu’entre 1990 et 1999. En 2006, la région est la seule en baisse démographique. L’excédent des naissances sur les décès ne compense pas le déficit des arrivées sur les départs. La population augmente dans 62 % des 1 949 communes, pour une très grande majorité peuplées de moins de 2 000 habitants. Au sein de l’espace urbain, les villes-centres perdent de la population et les communes périurbaines confirment leur attractivité. Dans l’espace rural, de nombreux bourgs ruraux subissent une perte de population importante. L’Aube gagne des habitants tandis que la population de la Marne se stabilise. Les Ardennes et la Haute-Marne comptent parmi les six départements de France en baisse démographique.

Insee flash
No 99
Paru le : 01/01/2009