La population active lorraine à l’horizon 2020 : des inflexions à soutenir pour enrayer une baisse engagée dès 2006

Gérard MOREAU

La population lorraine pourrait s’infléchir à la baisse prochainement. Les migrations jouent un rôle majeur dans ce phénomène. La baisse de la population s’accompagnera inéluctablement de son vieillissement. Ceci retentira sur la population active qui amorce un recul à la fois plus précoce et rapide, -7,4% entre 2006 et 2020.Les variantes "classiques" ne contredisent pas ce diagnostic. En revanche, l'hypothèse forte d’une remontée des taux d’activité des 60-64 ans au niveau de ceux des 55-59 ans ralentit le recul de la population active à l’horizon 2020. Par ailleurs, certaines reconfigurations infrarégionales engendrées par la montée en charge du travail frontalier laissent augurer également des inflexions favorables. Ainsi, les opportunités d’emplois au Luxembourg et la hausse résultante du revenu des ménages dans le nord de la Lorraine pourraient continuer à favoriser les taux d’activité et même l’attraction migratoire de ces territoires.

Economie Lorraine
No 178
Paru le : 17/07/2009