Le nombre de ménages augmente deux fois plus vite que la population (Octant n°115)

Mickael Ramonet

En 2005, les ménages bretons sont plus petits mais plus nombreux sous le double effet du vieillissement et de l'évolution des modes de vie. La majorité de la population vit encore dans des ménages d'au moins trois personnes. Mais désormais deux ménages sur trois sont seulement composés d'une ou deux personnes. 62 % des ménages n'ont pas d'enfant. Les personnes seules représentent un tiers des ménages.

Octant - La revue trimestrielle
No 115
Paru le : 01/01/2009