L'économie francilienne atteinte par la dégradation de la conjoncture

Benoît Pentinat et Julie Roy, Insee Ile-de-France - François Rageau, DRTEFP Ile-de-France

Fin 2008, les perspectives se sont assombries pour l’économie francilienne. L’activité s’oriente à la baisse dans tous les secteurs, de la construction au tourisme. Une diminution marquée des créations d’entreprises apparaît au quatrième trimestre. L’emploi salarié, stable, résiste mieux que pour l'ensemble de la France métropolitaine. Au second semestre, le nombre des demandeurs d’emploi augmente pour la première fois depuis fin 2004. En 2009, le ralentissement de l’activité devrait se confirmer dans l’industrie, la construction et le commerce.

INSEE Ile-de-France à la page
No 313
Paru le : 01/02/2009