Baisse de la population active auvergnate à l'horizon 2020

Vincent VALLÈS, Insee

Alors que les jeunes Auvergnats sont plus souvent actifs, la région se distingue aussi de la métropole par un taux d'activité des seniors en retrait. À moyen terme, le nombre de jeunes entrant sur le marché du travail ne compenserait pas les départs à la retraite. Entre 2006 et 2020, si les tendances passées se poursuivent, le nombre d'actifs auvergnats devrait diminuer de 9%, soit l'une des plus fortes baisses enregistrées au niveau national. Dans une région marquée par son caractère rural et industriel l'ampleur de cette contraction dépendra de l'évolution des comportements d'activité des jeunes, des femmes mais surtout des seniors.