Les mutations économiques accentuent les spécificités des pays

Michel MOISAN

La mutation du tissu productif affecte les pays de façon différente. Elle a plutôt tendance à renforcer les spécificités des territoires, en consolidant les pays à forte densité économique. Quatre pays sortent gagnants : le pays de la Baie du Mont-Saint-Michel, où le tissu productif se transforme en douceur ; le pays d’Auge, pays attractif où les entreprises en situation de réussite ont un fort impact ; le pays du Perche ornais, qui conforte sa vocation industrielle ; et le pays de Caen, où le tissu productif se renouvèle le plus et où l’emploi sort gagnant. Quatre pays souffrent davantage : le pays du Sud Calvados, où la dynamique du renouvellement est faible ; le pays du Bocage, marqué par le déclin industriel ; le pays d’Alençon et le pays d’Argentan - pays d’Auge Ornais, touchés par les disparitions d’entreprises et par de fortes pertes d’emplois. Cinq pays sont dans une situation intermédiaire: le pays Saint-Lois, où les restructurations industrielles ont un fort impact, dans un contexte de lente mutation ; le pays du Bessin au Virois, le plus proche de la moyenne bas-normande, où les équilibres régionaux sont respectés ; le pays d’Ouche, où la prédominance industrielle se fonde sur la préservation de l’existant ; le pays de Coutances, où une mutation accélérée combine désindustrialisation et croissance des services ; le pays du Cotentin, enfin, où une stratégie défensive de préservation des emplois accompagne l’adaptation du tissu économique à un nouvel équilibre entre industrie et services.

Cent pour Cent
No 183
Paru le : 01/10/2008