La statistique de l'immigration dans la Grande-Région : un essai d'harmonisation

Jean-Paul François, Gérard Moreau

Comme l’ensemble de l’Europe, la Grande-Région, constituée de la Sarre, de la Lorraine, du Luxembourg, de la Rhénanie-Palatinat et de la Wallonie, constitue une zone d’immigration. Toutefois, son rythme annuel de croissance démographique de 2,0‰ est inférieur à celui de l’UE27 (3,6‰). La Grande-Région est handicapée par un solde naturel négatif et un surplus migratoire modeste. Dès lors, elle se trouve face à un défi démographique pour contredire la baisse projetée de sa population à partir de 2015. L'apport des flux infranationaux est mitigé : alors que la Sarre et la Rhénanie-Palatinat attirent les populations des Länder de l'est de l'Allemagne, la Lorraine souffre de déficits démographiques à l'égard de l'essentiel des autres régions françaises. Quant aux flux internationaux, ils contribuent au brassage des populations, surtout au Luxembourg, véritable creuset grand-régional.

Economie Lorraine
No 141
Paru le : 01/09/2008