La redistribution réduit fortement les disparités de niveaux de vie mais la pauvreté reste élevée.

Marion Deboeuf , Matthieu Ibarra

Un nouveau dispositif mis en place par l’Insee appelé « Revenus Disponibles Localisés » permet de disposer des revenus disponibles des ménages et de mesurer les effets de la redistribution, par l’impôt et les prestations sociales. En 2004, les transferts sociaux contribuent à réduire de moitié les disparités de revenus entre les plus riches et les plus pauvres dans le Nord-Pas-de-Calais. Malgré cet effet important, un habitant de la région sur six vit sous le seuil de pauvreté. Les situations de pauvreté sont plus fréquentes dans la région qu’en moyenne. Elles concernent davantage les familles monoparentales et nombreuses, et donc les enfants.

Pages de Profils
No 46
Paru le : 01/11/2008